5 posts from month 07/2017

Sous le tablier

Photos © Thierry Bellaiche   À Didier Betmalle, artiste multiple et multiplement fin, constant, généreux, et d’une profondeur une…   *   À LA FIN tu es las de ce monde ancien Guillaume Apollinaire, Zone (« Alcools »)     Et moi je suis las de ce monde nouveau…   Non mon Guillaume, la religion n’est pas, n’est plus, mais alors plus du tout, « restée simple comme les hangars de Port-Aviation »…... Continue Reading

Les lignes

Photo © Thierry Bellaiche   À David Pascaud, à l’écrivain puissant d’Araldus et de La saga de Camille Audinet, facteur de Colombiers, avec estime et admiration…     Les montagnes, les si douces montagnes au loin nous protègent de leur seule présence rassurante, éternelle. Oui ma mie, de toute éternité sans doute elles sont, elles étaient là, dans quel abîme de passé, si longtemps avant le passage de notre pauvre souffle sur ce grand caillou ... Continue Reading

La fin de la nuit

Photo © Thierry Bellaiche       Le calcif signé « Björn Borg » dépassant du bermuda en jean noir du grand dadais au torse imberbe debout dans la partie droite de la photo, lequel grand dadais regarde hors-champ, la bouche ouverte en une posture semble-t-il fort loquace et sonore (il ne lui manque plus qu’un phylactère de bande dessinée posé à côté, doté d’une extension pointue dirigée vers l’orifice buccal, et rempli d’un texte en ... Continue Reading

Le chemin

Photo © Thierry Bellaiche Saint-Jacques-de-la-Lande, Ille-et-Vilaine, 2016.   À Pascal (le sobre) et à Pascal (l'autre...), en souvenir de pêches plus ou moins miraculeuses…       Par-dessus tout, j’aime ce qui se trouve, ou ne se trouve pas, au bout indevinable d’un chemin. Par-dessus tout, j’aime l’espace vivant et frémissant qui sépare le point du départ et celui – toujours provisoire – de l’arrivée. Par-dessus tout, j’aime les ... Continue Reading

Un dernier verre…

Photo © Thierry Bellaiche     À Frédo, aux troquets de Puteaux et d’ailleurs…     Un soir, j’ai rejoint Gaston à la terrasse d’un bistrot. Une éternité qu’on s’était pas vu…   « Mais mon pauvre Totor, enfin regarde ton pauvre petit verre d’eau tristounet posé là… Si c’est pas malheureux… Et déjà vidé… Ça va, tu te sens mieux ? Glou-glou-glou-glou…T’es dé-sal-té-ré mon enfant ? Tu veux que ... Continue Reading