136 posts by thierrybellaiche

Soleil noir

Le rêve de Jacob (1639), José de Ribera (1591-1652), Museo Nacional del Prado   À Didier Betmalle, compagnon invisible, ami cher et inconnu, si présent par ses mots…     « Je suis le ténébreux, — le veuf, — l’inconsolé, Le prince d’Aquitaine à la tour abolie : Ma seule étoile est morte, — et mon luth constellé Porte le Soleil noir de la Mélancolie. » Gérard de Nerval, El Desdichado (1er quatrain)     ... Continue Reading

Jojo

Photo © Thierry Bellaiche   « Mort à jamais ? Qui peut le dire ? » Marcel Proust, La prisonnière     Plus de nouvelles de Jojo depuis un moment… Je l’aimais bien moi, Georges, coiffeur de son état. Un fondu de rock, de pop, de country, il entreposait tous ses vinyles, VHS et autres reliques de concerts en tous genres, dans son salon de coiffure, ce qui tenait d’une sorte de génie : non seulement il n’avait plus besoin d’encom... Continue Reading

Avenue des Amériques

Photo © Thierry Bellaiche   À Mathilde Bellaiche et Margot Hayat, mes grand-mères, tout là-haut, si proches…     J’ai discuté un bon moment avec cet homme, c’était à Manhattan, Avenue des Amériques, il y a quelques années. Hasard de mes déambulations. En quelques secondes, je l’ai aimé et il m’a aimé. C’est comme ça. Nous nous étions reconnus, avant même de prononcer le moindre mot. Le premier regard, le « flair », l’instinct, ... Continue Reading

Palimpseste

Tour First, La Défense, nuit... Photo © Epad La Défense   À tous les gardiens de la mémoire de leur propre terroir, qui vit dans le palimpseste multiple de leur cerveau…     "Qu’est-ce que le cerveau humain, sinon un palimpseste immense et naturel ? Mon cerveau est un palimpseste et le vôtre aussi, lecteur. Des couches innombrables d’idées, d’images, de sentiments sont tombées successivement sur votre cerveau, aussi doucement que la lumière. Il a ... Continue Reading

Fenêtre

Photo © Thierry Bellaiche   Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. Celui-ci voudrait souffrir en face du poêle, et celui-là croit qu’il guérirait à côté de la fenêtre. Charles Baudelaire, « Anywhere out of the world », Le Spleen de Paris       Fuir, là-bas fuir… La brise marine m’appelle, emportant déjà les vapeurs du steamer comme l’air vicié d’une chambre retient celles de ... Continue Reading

Hors les murs

Photo © Thierry Bellaiche   Ainsi dans la forêt où mon esprit s’exile Un vieux Souvenir sonne à plein souffle du cor ! Je pense aux matelots oubliés dans une île, Aux captifs, aux vaincus !... à bien d'autres encor ! Charles Baudelaire, Le cygne       L’eau avait tout absorbé et n’existait plus que par le reflet des arbres. Reflets sombres, reflets clairs, mais reflets toujours. Reflets noirs, reflets verts, mais ... Continue Reading

Directions

Photo © Thierry Bellaiche   « L’heure n'est-elle pas venue de déclarer la guerre au temps, notre ennemi à tous ? » Emil Cioran, Sur les cimes du désespoir     « C’est la guerre ». Telle était notre « devise », bien exagérée à vrai dire quand j’y pense maintenant, non, non les amis, un peu de sérieux, un peu de décence, c’est pas ça la « guerre », vous l’avez faite vous la guerre ?, ... Continue Reading

Voyage en Pascaldie

Bruno Catalano, sculpture de la série "Voyageurs"   Quelques considérations sur, dans et autour des Valises, recueil de nouvelles de David Pascaud, aux Editions du Carnet à Spirale.   Liens utiles Sur le site du Carnet à Spirale : Equipe éditoriale  Présentation du livre sur le site du Carnet à Spirale : Valises  Page de l’auteur sur IggyBook : David Pascaud Page Facebook des Editions du Carnet à Spirale    Le ... Continue Reading

Anti-bilan

Cinq Vanités aux lunettes noires, Thierry Bellaiche   Photos © Thierry Bellaiche     « Vanité des vanités, dit l’Ecclésiaste, vanité des vanités, tout est vanité. » Qohelet (L’Ecclésiaste), 1 – 2     Bien longtemps que j’écris… Bien avant ces « Impromptus », ceux-ci n’étant venus que « de surcroît », à un moment où j’ai dû en avoir ras le bol d’écrire dans mon coin, seulabre et ... Continue Reading

Mãe Natal

Photo © Thierry Bellaiche     Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances, ils n’ont pas fait naître celles-ci, ils ne les détruisent pas. Marcel Proust, Du côté de chez Swann     Longtemps, je n’ai pas cru au père Noël. C’est-à-dire, pas en temps normal. C’est arrivé très tard. Damn you silly twit good-for-nothing dickhead wanker swine kiss my arse turd shut up ! (me souffle dans les bronches une voix venue ... Continue Reading