Daniel Boulud, un certain goût de l’Amérique

Daniel Boulud, un alchimiste en ses cuisines

Un alchimiste en ses cuisines… (Photo © Thierry Bellaiche)

 

Partager cette page sur LINKEDIN, FACEBOOK, TWITTER, GOOGLE +

 

Daniel Boulud est depuis longtemps l’un des chefs-cuisiniers français les plus connus, les plus réputés, les plus appréciés aux Etats-Unis, et aujourd’hui, dans le monde entier.

 

Lorsqu’encore jeune homme, au seuil des années 80, il est venu « tenter sa chance » dans ce grand pays encore inconnu de lui, il était certes lui-même un parfait inconnu sans le sou, mais il disposait d’une solide formation à la gastronomie auprès des plus grands chefs de la région lyonnaise d’où il est issu (précisément du hameau de Chandieu) : apprenti dès 14 ans chez Fernand Point, puis chez Roger Vergé, Michel Guérard, Paul Bocuse, Georges Blanc, il se projetait sur ce nouveau continent non seulement avec des rêves plein la tête, mais avec un savoir-faire patiemment acquis au long de ses années d’apprentissage.

 

Le film raconte l’itinéraire de cet enfant lyonnais à la détermination implacable, depuis la modeste ferme familiale jusqu’aux plus hauts sommets de la Grande Pomme, et de l’Amérique toute entière. Un itinéraire qu’il nous livre lui-même avec beaucoup de lucidité et d’humour, et grâce au concours de tous ceux qui lui sont restés fidèles depuis ses débuts, tels que Paul Bocuse, Georges Blanc, Guy Savoy, Gérard Depardieu, mais aussi d’illustres New-yorkais qui l’ont adopté comme l’un des leurs…

 

Tourné en 2008, entre New York, Las Vegas, le désert de Nevada, Montréal, Paris, Lyon et Saint-Pierre de Chandieu, bien loin des « concepts » des émissions de cuisine qui ont proliféré depuis, tournant le dos à tout esprit de « télé réalité », ce film est avant tout le récit trépidant d’une vie éminemment romanesque, celle d’une sorte de personnage balzacien à la conquête de l’Amérique, dont l’ambition n’a d’égale qu’un talent rare et une probité sans faille qui en ont fait en quelques folles années la coqueluche du tout-New York.

 

Daniel Boulud, un certain goût de l’Amérique

Réalisé par Thierry Bellaiche

Une version de 92 mn diffusée sur Planète, mars 2009
Co-production Eva Production TM – Polyester (Vic Demayo et Pierre-Paul Puljiz), avec la participation de Planète

Une version de 52 mn diffusée sur France 3, sous le titre « De Chandieu à Manhattan avec Daniel Boulud, restaurateur », dans La Case de l’oncle Doc, décembre 2009 (Page France 3)
Co-production Eva Production TM – Polyester (Vic Demayo et Pierre-Paul Puljiz), France 3 Rhône-Alpes Auvergne

Image et son : Raphaël de Vellis
Montage : Simon Terrassier

(Un grand merci à Raphaël et à Simon qui ont partagé avec moi cette longue et belle aventure, le premier par monts et par vaux avec sa caméra sous tous les climats, le second en monteur à la fois consciencieux et malicieux…)

 

Participants Amérique du nord :
Guy Savoy, Joël Robuchon, Pierre Gagnaire, Jean-Georges Vongerichten, Tom Colicchio, Tim et Nina Zagat, Barbara Fairchild, Gael Greene, Hugh Grant, Kate Hudson, Lance Armstrong, François Pinault, Georgette Farkas, Elisabeth de Kergolay, Jean Goutal, Brett Traussi, Michael Lawrence, Philippe Marchal, Jean-François Bruel, Jim Leiken, Gavin Kaysen, Stéphane Istel, Eddy Leroux, Pierre Siue, Eberhard Müller, Diane Nabatoff, Daniel Johnnes

Participants France :
Paul Bocuse, Gérard Depardieu, Georges Blanc, Julien et Marie Boulud, Christophe Marguin, Jean-François Coche-Dury, Gérard Collomb (maire de Lyon)

 

La version longue du film (92 mn) :

 

Cliquez sur les flèches pour le défilement de quelques photos…

  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
Photos © Thierry Bellaiche